Soutien aux opérateurs linguistiques privés

Le suivi et l'animation de la Convention de partenariat s'établira à deux niveaux :

Un Comité de pilotage à vocation stratégique composé pour le Gouvernement Basque de la Ministre de  l'Education, de la Politique Linguistique et de la Culture, du Vice-Ministre de la Politique Linguistique,  et du Directeur de la Recherche Linguistique et de la Coordination, et pour l’Office Public de la Langue Basque du Président, des deux Vice-Présidents, du Sous-Préfet de Bayonne et de la Directrice de l’Office.


Un Comité technique composé des techniciens de chacune des institutions sous la responsabilité de la Directrice de l’Office Public de la Langue Basque et du Directeur de la Recherche Linguistique et de la Coordination.

... via un partenariat étroit avec la Communauté Autonome d'Euskadi

Cadre de coopération

 

La convention-cadre signée en février 2007 illustre la volonté du Gouvernement Basque et de l’Office Public de la Langue Basque de développer un partenariat transfrontalier permanent en matière de politique linguistique concernant la langue basque.

 

Conformément aux termes de cette convention-cadre établie pour la période 2007-2010, le Sous-Ministère de la Politique Linguistique du Gouvernement Basque et l’Office Public de la Langue Basque oeuvrent d’année en année à la définition de programmes d’actions communs visant la transmission et le développement de l’usage de la langue. Ainsi, une Annexe annuelle signée par les deux partenaires est venue préciser chaque année les activités menées en concertation.

 

Au terme de cette première période, après avoir dressé un bilan positif de cette collaboration, les deux signataires ont convenu le 31 janvier 2011 de reconduire le partenariat pour une durée de 6 ans, de 2011 à 2016.

 

De même, les signataires ont réaffirmé que ce projet de partenariat nécessite une gestion commune, coordonnée et concertée, et qu'il sera mis en oeuvre, dans le respect de l’autonomie de décision, des règles de fonctionnement et dans les limites du territoire d’action de chacun des partenaires concernés.

 

Cette coopération transfrontalière s’inscrit dans le cadre des politiques définies au sein de chacune de nos institutions:

 

● Le Plan Général de Revitalisation de la Langue Basque de la Communauté Autonome d’Euskadi, adopté en décembre 1999, qui définit les orientations majeures de la politique linguistique du Gouvernement Autonome.

 

● Les orientations définies dans le Projet de Politique Linguistique et précisées pour la partie opérationnelle dans le Cadre Opérationnel 2011-2016 adopté en décembre 2006 par l’ensemble des partenaires qui composent l'Office Public de la Langue Basque, et qui fixe son action autour des enjeux que sont :

 

                - La transmission de la langue, en visant le développement de l’offre en langue basque dans les domaines de la transmission familiale, de la petite enfance, de l’enseignement et de l’apprentissage du basque aux adultes,

 

                - La socialisation de la langue, en visant le développement de l’usage de la langue dans les domaines des médias, des loisirs, de l’édition et de la vie sociale et publique.

 

 

Les grandes lignes de la collaboration pour la période 2011-2016

Compte tenu des programmes d'action du Gouvernement Basque et de l'Office Public de la Langue Basque, les deux signataires confirment leur volonté commune de collaborer:

Les deux partenaires décident de mener en commun et de soutenir les activités qui répondent aux enjeux suivants:

 

  • Enjeu Transmission de la langue: il répond à l'objectif d'augmenter le nombre de locuteurs de tous âges et d'inverser ainsi le déclin observé ces dernières années et mis en lumière par les enquêts sociolinguistiques successives.
  • Enjeu Présence et utilisation de la langue: il vise à développer la place de la langue basque dans tous les pans de la vie sociale ou privée.
  • Enjeu Qualité de la langue: il répond à l'objectif de préserver at accroître la qualité de la langue, à l'écrit comme à l'oral et dans les différents domaines de l'usage.
  • Enjeu Désir de langue/motivation: il constitue un enjeu transverse dans la mesure où il conditionne la réussite des enjeux précédents. L'objectif est ici de susciter le désir de langue et de rechercher l'adhésion de la société. 

 

Une annexe annuelle fixe la collaboration:

 

  • Les actions menées en partenariat entre le Gouvernement Basque et l'OPLB
  • Le soutien financier aux opérateurs privés du Pays Basque de France par le Gouvernement Basque et l'OPLB.

 

Annexe de 2015

 

Dans le prolongement des activités menées les années précédentes, l'Annexe établie pour 2015 précise les activités que le Gouvernement Basque et l’Office Public de la Langue Basque mèneront ensemble:

 

  Dans le domaine de l’apprentissage de la langue basque aux adultes :

 

                - organisation des sessions d'épreuves de certification de langue basque de niveau C1 et de niveau B1, en référence au CECRL - Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues,

 

  Echange d'informations et partenariats techniques entre l'Office Public de la Langue Basque et le Gouvernement Basque :

 

                - en matière de production et de validation linguistique, étude des dispositifs mis en oeuvre dans la Communauté Autonome d'Euskadi,

                - en matière d'apprentissage du basque par les adultes, mise à disposition de l'Office Public de la Langue Basque de la ressource documentaire du centre de documentation de l'institut HABE (organisme public rattaché au Gouvernement Basque dédié à l'alphabétisation et à la récupération linguistique par les adultes),

 

   Etude conjointe des modalités de mise en place et d'adaptation au Pays Basque de France d'un système d'indicateurs de la langue basque (Euskararen Adierazle Sistema - EAS -).

 

Le soutien financier aux opérateurs privés du Pays Basque de France.

 

Pour l'année 2015, un fonds de coopération de 1.600.000 € est abondé par les contributions des deux partenaires. Ce fonds de coopération s'organise en deux ensembles financiers:

 

    - 1.280.000 € mobilisés pour soutenir les opérateurs identifiés du Pays Basque de France au moyen de conventions annuelles visant à soutenir leur action.

    - 320.000 € attribués aux opérateurs porteurs de projets ponctuels dans le cadre de l'Appel à projets action linguistique.